Développement WEB

Les méthodologies de développement logiciel que vous pourriez utiliser

Un logiciel réussi n’est pas le fruit du hasard. Il faut une planification claire et une exécution minutieuse.

La préparation avant le lancement d’un projet détermine le succès ou l’échec du produit.

Un processus bien préparé requiert un but, des objectifs clairs, un calendrier, des révisions et des produits à livrer. Grâce à ces éléments, le chef de projet peut se faire une idée des coûts et des ressources.

La définition de ces paramètres permet de faciliter le déroulement d’un projet. Elle permet également d’éviter qu’il ne ralentisse ou ne s’arrête.

Cet article traite des raisons pour lesquelles il est nécessaire de mettre en place un plan de développement logiciel. Il montre comment en établir un et fournit quelques conseils pratiques.

Qu’est-ce qu’un plan de développement logiciel ?

Tous les projets de développement de logiciels ont certaines caractéristiques en commun. Le processus commence par la conception d’une idée. Viennent ensuite la conception, la réalisation et la programmation. Il doit également inclure les dernières parties du cycle de vie de l’application. Dans sa forme la plus simple, un plan de développement logiciel est une chronologie du projet. Il indique le calendrier de chaque phase, quand elle commence et quand elle se termine. En zoomant sur une phase, on peut voir les différentes sous-étapes qu’elle comporte.

Un plan de développement de logiciel communique l’approche que le projet adoptera et les ressources nécessaires. C’est important pour les membres de l’équipe de projet, ainsi que pour les clients et les autres parties prenantes. Vous pouvez utiliser un logiciel de flipbook pour documenter votre plan et le présenter de manière interactive, afin que votre équipe et vos clients puissent le comprendre facilement.

Le plan de développement répond aux questions suivantes :

  • Quels sont les problèmes que le projet de logiciel vise à aborder et à résoudre ?
  • Quelles sont les tâches principales ?
  • Quelles sont les ressources que le projet implique ?
  • A quel moment du projet les ressources sont-elles nécessaires ?
  • Quelle est la fonctionnalité choisie pour résoudre le problème ?
  • Quelle est la durée estimée de réalisation du projet/des plans ?
  • Quels sont les jalons, les délais, les produits livrables et les dépendances ?
  • Qui sont les personnes impliquées dans le projet ?
  • Quelles sont les responsabilités de chaque membre de l’équipe ?
  • Comment la qualité est-elle mesurée ? Quelles sont les mesures de la qualité ?

Il existe différents éléments que les responsables peuvent inclure dans le plan de gestion du logiciel. Ce sont les minimums :

  • Les résultats attendus du logiciel.
  • Les détails de la fonctionnalité ne sont pas définis à ce stade. Cependant, le plan doit documenter les résultats.
  • Qui diffusera le logiciel ? Il s’agit souvent du chercheur principal, du chef de projet ou du développeur principal.
  • La procédure de gestion des révisions que le processus de développement du logiciel utilisera.
  • La licence pour chaque produit.

Comment rédiger un plan de développement logiciel

Pour élaborer un plan de développement logiciel efficace, il est essentiel de comprendre son importance.

Vous trouverez ci-dessous les phases les plus courantes d’un projet de développement logiciel. Utilisez-les comme guide pour détailler les phases et les éléments de tout projet.

L’analyse et la planification

Comment créer un plan de développement logiciel pour votre équipe de développement ?

Après qu’un client a demandé le développement d’un logiciel, l’équipe de gestion se réunit pour planifier.

Voici quelques éléments importants à prendre en compte :

  • Alignement. Comment ce projet s’inscrit-il dans la mission et les objectifs de l’entreprise ?
  • Ressources. L’entreprise dispose-t-elle des ressources humaines et autres pour assurer la réussite du projet ?
  • Planification. Comment ce projet s’aligne-t-il sur les échéances des autres projets et objectifs ?
  • Le coût. Quel sera le coût du projet ?

Réunissez tous les services concernés. N’oubliez pas les développeurs, les chefs de projet, la sécurité et les autres parties prenantes.

LIRE AUSSI  Quelle évolution pour un développeur ?

Définir les objectifs

Lorsque vous définissez les objectifs du projet, précisez les intentions, les visions et le point final souhaité. Une telle clarté permet de prévoir plus facilement l’issue du projet, tant pour le client que pour l’entreprise.

Définir les objectifs est également essentiel pour rédiger un plan de projet réaliste et concis.

Le logiciel doit permettre d’automatiser certaines tâches, d’accroître la productivité ou de rationaliser les processus. L’objectif exact doit être clair.

Dans cette optique, définissez comment quantifier la réussite du projet. De nombreux managers ont recours à un diagramme de Gantt pour visualiser cette partie.

Création d’une équipe

Comment créer un plan de développement logiciel pour votre équipe de développement

Dans d’autres cas, il est nécessaire d’externaliser certaines tâches. Cela se produit lorsque l’entreprise manque de personnel possédant des compétences spécifiques ou d’autres ressources. Certaines entreprises font appel à des sociétés externes et au CRM pour le recrutement et la constitution d’une équipe.

Le développement de logiciels est souvent un travail d’équipe.

Les équipes sont composées de plusieurs personnes. Chacun apporte ses compétences spécifiques.

C’est important car le projet est également constitué de différents aspects. Choisir les bonnes personnes pour votre équipe de développement contribue à la réussite du projet.

Certaines équipes de projet de développement de logiciels sont encore divisées en plusieurs équipes plus petites. Chaque sous-équipe a alors son propre objectif.

Cela peut contribuer à faire ressortir les compétences et les forces individuelles.

Avec le nombre de personnes et de départements impliqués, il est nécessaire d’avoir une personne qui détermine la direction. Il doit y avoir un chef de projet senior qui est le décideur final.

Ressources et exigences

Une fois les objectifs définis, les équipes peuvent voir quelles sont les ressources dont elles ont besoin pour atteindre le résultat souhaité. Lorsque vous notez les ressources nécessaires, pensez aux éléments suivants :

  • Ressources
  • Budget
  • Temps

Chaque élément est vital pour accomplir le travail nécessaire à la réalisation des objectifs fixés. Les ressources seront différentes pour chaque plan de projet de développement de logiciel.

Cela dépend de l’idée et de la taille du projet. La disponibilité des ressources définit le calendrier et les produits livrables.

Mais cette section ne se limite pas à énumérer les ressources. Elle aide les développeurs à comprendre les besoins et les objectifs du processus de développement logiciel.

La longueur de la liste dépendra du projet de logiciel.

Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte. Ils comprennent l’ampleur du projet et le degré de détail des exigences et des objectifs initiaux.

Les grands projets impliquent souvent de nombreuses parties prenantes ou de vastes objectifs. Dans ces cas, les objectifs spécifiques peuvent changer à tout moment.

Il faut donc prévoir une certaine flexibilité. Cela permet d’absorber tout changement soudain tout en atteignant les objectifs.

Un chef de projet compétent peut définir en détail les besoins du processus de développement logiciel.

Contraintes et risques

Désormais, les clients, les développeurs et les autres parties peuvent identifier les problèmes potentiels.

En particulier les problèmes qui peuvent ralentir ou arrêter le processus.

Ils peuvent les classer par étapes de production, comme le développement ou le lancement du produit. Il est bon d’envisager également les circonstances imprévues.

De nombreuses équipes de développement de logiciels utilisent une matrice de risques pour identifier les problèmes potentiels. Elle indique ensuite la probabilité qu’il se produise et prédit son impact.

D’autres termes souvent utilisés sont la chance et l’étendue ou la gravité du risque.

Un gestionnaire doit tenir compte de deux aspects. Les risques techniques et les risques commerciaux impliqués.

Voici quelques exemples de problèmes potentiels :

  • le soutien de la direction
  • un calendrier approprié
  • le budget approprié
  • la disponibilité de développeurs de logiciels qualifiés.

Cartographier les processus d’affaires

Analysez les activités des collègues de niveau inférieur. Tenez compte de leur façon de travailler et de ce qu’ils utilisent pour accomplir leurs missions.

Transformez ces activités en un diagramme de flux.

Il n’existe pas une seule et unique approche pour cartographier les processus opérationnels. En fait, il existe plusieurs excellentes méthodologies.

L’une d’entre elles est la méthodologie Agile. Elle s’appuie sur des sprints courts pour accomplir les livrables et maximiser les progrès.

Consulter des membres de la haute direction est une façon de traiter les goulots d’étranglement. Cependant, consulter les personnes sur le lieu de travail peut fournir un angle très différent sur la question.

LIRE AUSSI  Quelle est la différence entre le front-end et le back-end dans le développement Web ?

La taille de l’organisation déterminera qui et combien de personnes il faut impliquer dans le processus.

Estimation du budget

Cette section est, bien sûr, très importante. Chaque action liée à un projet de développement logiciel a un coût qui lui est associé.

C’est pourquoi il est si important de commencer par définir les plans, les exigences et les objectifs. Cela aidera à faire une estimation du coût total du projet.

Il doit y avoir un équilibre entre le budget et la qualité.

C’est pourquoi de nombreuses entreprises choisissent aujourd’hui d’externaliser le travail de développement à l’étranger. Elles ont constaté que c’est plus rentable que de le faire en interne.

Créez un calendrier

Comment créer un plan de développement logiciel pour votre équipe de développement

Un plan de développement de logiciel donne une définition approximative des phases du projet à un stade précoce. Le calendrier donne un plan détaillé des étapes nécessaires et de leurs échéances.

C’est le moment de diviser les objectifs du projet en tâches gérables. Avant de commencer une tâche, il n’est pas toujours évident de savoir comment l’accomplir complètement.

Prenez tout de même le temps de dresser la liste de tout ce qui doit être fait et utilisez le plus de détails possible. La vue d’ensemble n’en sera que plus claire.

Avec une liste de tâches et un aperçu du budget et des ressources humaines, il est possible d’estimer le temps nécessaire.

Les jalons sont une partie importante du calendrier. Elles tiennent compte des horaires de travail et justifient les ressources que le projet utilisera.

Le problème des projets de développement de logiciels est le risque et l’incertitude qu’ils comportent.

Il est donc judicieux de calculer un temps tampon pour accomplir toutes les tâches. En outre, les services d’un chef de projet garantissent que le projet reste sur la bonne voie.

Réunions de sprint

Comment créer un plan de développement logiciel pour votre équipe de développement

Les sprints et les réunions de sprint font partie des techniques de gestion modernes. Ces techniques visent à minimiser les délais du projet.

Lors des réunions de sprint, les gestionnaires, les développeurs et les autres personnes impliquées dans le projet se réunissent. Ils discutent des tâches qui sont au programme de la semaine.

Certains managers préfèrent avoir des réunions de sprint toutes les deux semaines, ou même une fois par mois. Toutes les méthodes sont bonnes, mais elles doivent être en accord avec les exigences et les attentes du projet. Vous pouvez également utiliser des outils de planification de sprint pour faciliter l’ensemble du processus.

Une tâche définit un sprint et chaque développeur ou membre de l’équipe a une tâche spécifique. Les compétences et l’expérience du membre de l’équipe déterminent la nature de la tâche.

C’est au chef de projet ou au manager de déterminer quelle tâche attribuer à quel développeur.

Révision et modification continues

Comment créer un plan de développement logiciel pour votre équipe de développement

Les tests, le suivi et la correction des bogues se déroulent parallèlement au processus de développement du logiciel. Il s’agit d’un processus continu qui vise à éliminer autant de problèmes que possible et à faire avancer le projet.

Après l’achèvement du logiciel, une nouvelle série de tests approfondis est effectuée. En général, c’est un groupe de bêta-testeurs qui s’en charge.

Les outils d’expérience utilisateur peuvent montrer comment les utilisateurs interagissent avec le logiciel.

Même après la sortie du logiciel, il est bon que les développeurs se penchent sur leur travail. Le développement de logiciels est un domaine très dynamique et en constante évolution.

Il est donc très important de conserver les anciennes versions.

Si des litiges surviennent au cours du développement, il est utile de se référer aux anciennes versions. Le codage couleur est un bon moyen de garder la trace des différentes versions.

Risques associés à la planification du développement de logiciels

Rédiger un bon plan de projet de développement logiciel n’est pas simple. Lorsque la complexité d’un projet de logiciel augmente, la planification devient encore plus difficile. La raison de l’échec des projets de développement de logiciels se trouve souvent dans une mauvaise planification du projet. La section suivante donne les raisons spécifiques pour lesquelles certains plans de projets de développement de logiciels échouent.

LIRE AUSSI  Comment utiliser Node.js pour développer des applications Web en JavaScript côté serveur ?

Objectifs imprécis

Le succès n’est mesurable que lorsque les objectifs sont clairs. En d’autres termes, il n’est pas possible d’atteindre le succès si celui-ci n’est qu’une vague idée.

Des objectifs mal définis peuvent ruiner l’ensemble d’un projet.

Un projet peut commencer avec un certain objectif mais se terminer à un endroit très différent. Il y a un produit, mais il ne répond pas à l’objectif du projet. Ce type de projet est impossible à maintenir sur la bonne voie car il n’a pas d’objectif clair.

Ainsi, au début d’un projet, pendant la phase de planification, prenez le temps de comprendre le problème à résoudre. Réfléchissez à la manière de mesurer le succès.

Les plans ne répondent pas aux bons besoins

Les projets de développement de logiciels sont très dynamiques et sont soumis à des changements constants.

Au début, cela est dû au fait que les spécificités du projet ne sont pas développées dans tous les détails. Mais des changements surviennent également au cours du processus.

Les équipes et les parties prenantes changent d’avis au fil du temps. Un plan de développement logiciel doit être flexible et rédigé en tenant compte des derniers besoins.

Documentation inadéquate

L’agilité est une bonne chose, mais une documentation rigoureuse est tout aussi importante. Dès la phase de planification, mettez par écrit les accords, les délais, les aspects et les étapes du projet.

Incluez les critères d’acceptation et les récits d’utilisateurs. Ceux-ci aident les développeurs à saisir la nature du problème et le type de travail qu’il implique.

Il en résultera un produit adapté aux besoins du client.

Lacunes en matière de communication

Comme dans tous les projets, la communication est d’une importance capitale. La recherche sur les utilisateurs et la communication directe sont deux outils qui peuvent faciliter ce processus.

Elles permettent de définir le public d’utilisateurs et d’adapter le produit à leurs besoins. Les omettre, de même que la validation par les utilisateurs, pourrait aboutir à un produit non pertinent.

N’oubliez pas les équipes externes impliquées dans le projet. Elles aussi apprécieront et bénéficieront d’une communication étroite.

Pas de leadership ni de responsabilité

Comment créer un plan de développement logiciel pour votre équipe de développement

Certaines entreprises confient l’ensemble du processus de développement de logiciels au service informatique. Dans certains cas, les managers et autres dirigeants repoussent toute responsabilité.

Le plan de développement du logiciel est ainsi confié à des personnes dont les points forts peuvent se situer dans des domaines différents. Il en résulte un manque de direction.

Cela conduira probablement à l’échec de tout processus de développement de logiciel. Par la suite, personne ne veut en assumer la responsabilité.

Dérapage de la portée

Si les objectifs ne sont pas définis et documentés, cela peut avoir des effets négatifs très importants par la suite.

Les objectifs individuels du sprint peuvent être difficiles à atteindre. Il en résulte un retard dans le retour d’information et le respect des délais.

L’intégration de l’agilité dans un plan de développement logiciel rend le projet plus facile à gérer. Il y aura toujours des changements dans le projet et l’agilité permet de faire face à ces ajustements. Il existe un moyen simple d’inclure la flexibilité dans tout plan de développement logiciel. Décomposez un grand projet complexe en petites étapes réalisables.

Manque de tests et de retours d’informations de la part des utilisateurs

La plupart des logiciels sont destinés à un usage humain. Il est important de garder ce fait à l’esprit. Si la plupart des humains trouvent le logiciel difficile ou désagréable à utiliser, il est probable qu’au final, personne ne l’utilisera. Ce serait un gaspillage du temps et de l’argent investis.

Dernières réflexions sur la création d’un plan de développement logiciel pour votre équipe de développement

La planification d’un projet de développement logiciel est aussi importante que son exécution. Elle jette les bases de la réussite.

Elle met à nouveau l’accent sur les méthodologies, les normes et les méthodes de l’équipe de développement du projet logiciel.

Il sert de guide pour maintenir le projet sur la bonne voie en ce qui concerne le budget, les ressources et les délais. Cela permet d’atteindre les objectifs et de maintenir une communication claire et efficace.

Oui, la rédaction d’un plan de développement de logiciel prend du temps, mais l’investissement en vaut la peine. Un plan de développement logiciel bien rédigé peut servir de modèle pour les projets futurs..

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page